Un projet conçu à l'écoute des besoins

Le projet de ligne nouvelle Paris-Normandie est conçu pour améliorer les déplacements du plus grand nombre, de celui qui se déplace chaque jour comme du voyageur plus occasionnel, des Franciliens comme des Normands.

Pour répondre à ces différents besoins, un concept nouveau a été développé, intermédiaire entre le train classique et le TGV d'aujourd'hui, avec une vitesse adaptée aux besoins du territoire.

Ce projet, en rapprochant la Normandie et l'Ile-de-France, est largement connecté avec le réseau ferroviaire existant et s'articule avec les différents projets ferroviaires et urbains pour favoriser le développement de la vallée de la Seine.

Il permettra d'augmenter durablement la capacité des lignes, d'assurer une meilleure ponctualité des trains franciliens comme des trains normands et de renforcer la desserte des territoires, des villes et des ports.

Au-delà des relations avec Paris, c'est un projet d'organisation globale du réseau autour du principe de cadencement et de nœuds de correspondances performants.

Un projet jugé opportun suite au Débat Public

Le débat public a confirmé le bien-fondé des principaux objectifs et fonctionnalités du projet de ligne nouvelle Paris-Normandie.

Suite au débat public, le conseil d'administration de RFF du 5 avril 2012 a décidé de poursuivre les études du projet de ligne nouvelle Paris-Normandie.

Pour plus de précisions lire : La décision du Maître d'ouvrage à l'issue du débat public - le 5 avril 2012

La commission "mobilité 21",nommée par le gouvernement, a rendu ses conclusions en juin 2013, en confirmant l'intérêt du projet et en considérant que la réalisation de certaines sections du projet était urgente.

Pour plus de précisions lire : Le rapport commission mobilité 21 - juin 2013

Les bénéfices attendus

La ligne nouvelle permettra d'améliorer le quotidien des voyageurs, grâce à des trains plus ponctuels, plus fréquents, plus rapides (250 km/h en Normandie, jusqu'à 200 km/h en Ile-de-France pour certains trains). Le projet est conçu de manière à ce que le basculement des trains rapides sur les sections de ligne nouvelle autorise sur les lignes existantes le développement des dessertes locales, en Ile-de-France comme en Normandie, le tout en cohérence avec le projet de Grand Paris.

La ligne nouvelle sera bénéfique pour le fret, car la création de la ligne nouvelle Paris-Normandie libèrera des capacités sur la ligne historique et permettra d'offrir au fret un catalogue de sillons plus larges et plus performants.

Un élément structurant du développement de la vallée de la Seine

La Seine est l'élément naturel du développement économique, écologique et humain de la région normande et de l'Ile-de-France.

Début juillet 2013, François Philizot, délégué interministériel au développement de la vallée de la Seine, a installé un comité directeur réunissant les trois régions concernées afin d'élaborer un schéma stratégique d'aménagement et de développement de la vallée de la Seine.

En rapprochant Paris et la Normandie, et les Normands entre eux, le projet de ligne nouvelle Paris-Normandie a l'ambition de devenir la colonne vertébrale du développement de la vallée de la Seine et d'être une corde de plus à l'éventail des possibilités qu'offre cet axe.